Gaia

Publié le 17 Janvier 2008

C'est quoi cette bouteille de lait ?
Diiiiit keru, c'est quoi cette bouteille de laiiiiiit !!!?
Keruuuheuuuh, c'est quoiiii cette bouteilleuuh de laiiiiiiiiiiihaiiiiiit ???!!!
Keru ? Pourquoi j'ai été banni ?

C'est une bouteille de lait gaia en sculpted prims enrichie au Valium(tm) et aromatisé a l'extrait de bon sens. Specialement concu pour favoriser la croissance des newbies elevés en plein air. Sa conception nessecite beaucoup d'amour et d'energie de la part des benevole afin de garantir aux newbies une education saine protegée des microbes telles que le spam, le flood, les invitations de groupes et autre TP-a-mon-super-club-c-la-fete.


Blague a part ... quelques faits :

- Gaia est une propriete privée. Ce n'est pas un du mais un service financé par la location de terains aux alentours. (merci a eux)

- Gaia n'est pas une democratie. J'aurai bien voulue que cela soit une anarchie, mais le fait est qu'une societe anarchique necessite des gens qui ont conscience de la responsabilitée de leurs actes, qui savent en assumer les consequences, et qui arrivent a se tenir en societe sans qu'une "police" ai besoin de les "rappeler a l'ordre". Idealement, les seules regles necessaires a un fonctionnement de ce type se limiteraient un "contrat social" tacite, une conscience de la primautée de la "liberte des autres" avant la "liberte individuelle", et tout un tas de trucs qui tiennent grosso-modo de ce qu'on appelle le "bon sens"...
A l'evidence, ce modele ne fonctionne pas, en particulier chez les francais. On trouve une proportion considerables de gens qui veulent marcher sur la tete des autres. Soit pour le plaisir, soit dans un interet financier, soit... peut etre... parce qu'ils n'ont pas appris a vivre autrement que de cette facon. (va savoir ...)
En tout cas, le modele de fonctionnement actuel de gaia n'est pas voulu, mais a été rendu necessaire par une proportion trop importante de "petits cons" (pour rester poli).

- Pourquoi gaia n'est pas une democratie ?
Tout d'abord pour des raisons techniques et legales... Quel que soit le "regime" adopté sur gaia (et par extension sur les autres regions), je suis responsable techniquement, legalement, et financieremement de la region. Aux yeux des "lois" de secondlife et LindenLab (le "TOS") et aux yeux de la loi RL en general.
Ensuite... une democratie coute cher, une democratie est "lente", une necessite beaucoup d'energie pour sa gestion. Si gaia devait etre un etat democratique, cela necessiterai la reconaissance de l'autorité de l'etat et son acceptation par les "citoyens". La mise en place d'un impot pour sa gestion, des elections, un code civil, un code penal, ... La possibilité de faire respecter la loi par d'autres moyens que l'expulsion, une volontée de la part des "citoyens" de vivre en democratie... on frole le roleplay pur et dur. Enfin bref... De toute facon le probleme majeur est l'impossibilitée d'elire un "chef d'etat" autre que moi pour la raisons financiere, techniques et legale evoquée si dessus.

- Alors c'est quoi ?
On pourrait considerer gaia comme une monarchie de droit divin (la divinité etant Linden Lab). Il est bien evident que je ne me considere pas comme un Roi, mais le fonctionnement s'en approche. Ou une dictature... au choix. Il est vrai que gaia fonctionne plutot en mode "loi martialle" en ce moment etant donnée l'escalade des abus constatés sur Gaia.
Ce n'est pas la premiere fois que la "loi martialle" est en application sur mes regions. Au fil de ces 2 années nous avons eu droits a des vagues d'abus de differentes natures. Sans les citer tous, on a eu droit aux fameuses "boules oranges" (les plus anciens comprendront), aux revendeurs de freebie, aux arnaqueurs de terrains, a la "guerres des clubs" a l'epoque du wildStyl3, les militants politiques, j'en passe ... Comme vous pouvez le constater, ces phenomenes ont étés tres largement enrayé et ces phenomenes sont devenus tres marginaux. D'une part par l'application rapide de nouvelles regles (ce qui aurait pris beaucoup plus de temps avec un modele "democratique"), d'autres part grave a l'education. On a pris le probleme par les 2 bouts : Prevention pour enrayer l'efficacité des abus, et repression de l'autre coté pour dissuader d'eventuels nouveaux abus. Pour reprendre la tres celebre expression de Sarko : On a nettoyé tout ca au Karsher. (note de passage : je n'approuve pas l'expression ). Pour le bien de tous, mais aussi pour conserver la santé mentale des volontaires, des admins, et de moi même, sans qui gaia n'existerai pas.

- L'education... C'est le role de gaia.
L'education joue un role majeur aussi bien dans la vie reelle que dans la vie virtuelle. La très grande majorité des problemes ont été résolus via l'education. Avec un peu de repression pour les plus "graves".

- Qu'est ce qui a changé pour que la repression prenne une telle ampleur ?
Notre role sur gaia est de vous soutenir dans l'apprentissage de votre vie virtuelle, via differents supports (notecard/panneaux, aide personalisée mentor->newbie, entraide entre residents, entraide entre newbie).
Mais notre role se limite a votre vie virtuelle. Nous ne sommes pas vos parents !! D'une part parce que nous n'en avons pas envie, d'autre part parce que nous ne pouvons pas prendre leur place même si nous le desirions.
Or, de plus en plus, les problemes sur gaia sont du a une mauvaise educations provenant de la vie reelle, qui se transpose inevitablement dans la vie virtuelle. Cette education la, nous ne pouvons, ni ne desirons, la fournir.

- Evolution.
Aux debuts de secondlife, les residents etaient des "technophiles", des "CSP+", des gens curieux, respectueux, ... Avant la grosse vague mediatiques il fallait "chercher" secondlife pour le trouver... Et la population moyenne etait d'une maniere generale deja au fait des regles implicite a respecter, par habitude d'internet, des reseaux sociaux, ou plus generalement par extenion des regles de leurs vie reelle dans la vie virtuelle. Au fur et a mesure que Secondlife devient un "media de masse", le fonctionnement de type "micro-societe" est totalement aneantis par la "foule". Je pense que vous avez tous été manifester au moins une fois dans votre vie pour le constater : Y'a pas plus con qu'une foule. Ou autrement dit "Le QI d'une foule est inversement proportionel au carré du nombre d'elements composant la dite foule".
Pire encore : Le phenomene s'amplifie de lui-même. Si on debarque dans un environnement qui nous aparrait hostile : soit un adopte un comportement hostile, soit un quitte cet environnement. Dans les 2 cas cela ne fait qu'amplifier le probleme. Et nous voulons exactement l'inverse : Que gaia soit un cadre agreable adapté a l'apprentissage et a l'education. Ce qui n'empeche absoluement pas les "squatter" a condition que les dit "squatter" contribuent a maintenir une bonne ambiance, et pas l'inverse.
Dans la mesure ou, de plus en plus frequement, les problemes de comportement proviennent d'une mauvaise educations dans la vie reelle (sur laquelle nous n'avons que tres peu d'influence) nous n'avons que la seule option de la repression (se limitant au ban) pour tenter d'enrayer cette boucle infernale de "comportement de foule".
Si vous pensez que cela conduira a un environnement protegé, pasteurisé (comme le bon lait de gaia), ... vous avez raisons ! C'est une école ! Et une école est un envrionnement tres protegé concu "sur mesure" pour l'education.

N'oubliez pas, residents de tout bord, que vous etes un representant de secondlife aux yeux des newbie quand vous etes sur Gaia. Je ne sais pas exactement quelle image vous voulez donner de secondlife, mais personnellement j'aimerai donner une bonne image.

L'image actuelle est loin d'etre ideale : Entre les mauvais comportements d'un coté, et la "dictature des admins" de l'autre, on est tres loin de l'ideal visé.
Mais nous avons espoir d'y arriver.
Et si nous n'y arrivons pas ? Non... vous n'aurez pas "gagné". Si nous n'y arrivons pas alors gaia fermera, tout simplement. N'oubliez pas qu'une region n'est pas un territoire qui peut etre "conquis", "renversé" comme pourrai l'etre un territoire dans le monde reel. Le "gouvernement en place" ne peut etre "renversé", le territoire disparait en meme temps que lui et tout le monde aura perdu.

Je suis fatigué, les admins sont fatigués, les volontaires sont fatigués de batailler. Mais nous somme encore là. Si gaia venait a disparaitre, il restera d'autres lieux dediés a l'education où aller et nous pouvons etre fier de cela, le prototype gaia a créé un phenomene où l'education est devenu une preoccupation importante dans secondlife. La preuve : Orange World donne des cours de créations de vetements sur ces iles, des conferences ou l'on peut apprendre sur secondlife, plutot que d'apprendre sur le dernier telephone a la mode, ... Si c'est, a ma connaissance, la premiere region d'entreprise a le faire, ca ne sera certainement pas la derniere.

- Le futur :
L'ideal visé ne changera pas. Par contre les methodes pour y arriver peuvent changer. On ne banni par plaisir, on ne prend aucun plaisir a bannir, et on fait parfois des erreurs ... On fait d'autant plus d'erreurs que les problemes sont frequents et repetitifs. La repression actuelle pose d'enormes problemes aussi bien pratiques que "morals" (sisi, nous ne somme pas des machines)...
Alors que faire ?

Oui, que faire ? A vous qui protestez, a vous qui manifestez, a vous qui vous syndiquez, a vous qui ralez, et a vous tous d'une facon generale :

Que proposez vous ?

PS: desolé pour les fautes innombrables, mais ca fait long ...

Rédigé par kerunix Flan

Publié dans #Secondlife

Repost 0